LPO Morbihan

Août : histoire de lézarder un peu...

mardi 6 août 2013

C’est bien connu, l’été est le moment du farniente et nombreux sont ceux qui, tels les lézards, aiment rester de longues heures à prendre des bains de soleil, mais pas pour les mêmes raisons que nos braves petits reptiles puisque ces derniers doivent en effet impérativement réchauffer suffisamment leur organisme pour activer leurs fonctions de base telles que nutrition, digestion, etc…
lézard des murailles - podarcis muralis

lézard des murailles - podarcis muralis

Le plus commun des lézards de nos régions est le lézard des murailles (podarcis muralis) qui comme son nom l’indique, vit dans les murs ou murets, qu’ils soient naturels ou non, lesquels lui prodiguent de la chaleur, de la nourriture et des endroits favorables à l’hibernation.
Il se nourrit en effet de beaucoup d’araignées et insectes de toutes sortes passant sur son chemin, sans négliger de temps en temps quelques vers ou mollusques pour agrémenter l’ordinaire.
lézard des murailles

lézard des murailles - la coloration est très variable


C’est aussi dans une anfractuosité de muraille que le lézard se reproduit ; l’accouplement a lieu au printemps et la ponte ( une dizaine d’œufs blancs) intervient en avril-mai ; la chaleur printanière suffira à l’incubation qui dure de 4 à 11 semaines, selon la température du lieu ; ensuite les petits lézards doivent se débrouiller seuls et les premiers temps de leur vie sont difficiles, avec les dangers que sont les oiseaux, le hérissons, sans parler des chats domestiques, mais la nature à doté l’espèce d’un bon moyen d’en réchapper : en effet, la queue peut se détacher du reste du corps (autotomie) et constitue un leurre vis-à-vis de l’ennemi puisqu’elle continue de s’agiter pendant quelques minutes !
autotomie suite à la prédation d'un chat

autotomie suite à la prédation d’un chat - la queue continue de s’agiter
quelques minutes


Elle repoussera progressivement ensuite, mais sans écailles, et surtout sans possibilité de se détacher une autre fois !
A noter qu’il existe une espèce assez proche de ce lézard, mais qui se rencontre plutôt dans des lieux humides, tourbières, et cette espèce est vivipare (lacerta vivipara), lézard vivipare - lacerta vivipara

lézard vivipare - lacerta vivipara- reconnaissable aux rangées de points
plus clairs - espèce de milieux humides et tourbières

c’est-à-dire que la femelle ne pond pas mais donne naissance à des petits, un peu à la manière des mammifères ; en fait l’incubation des œufs s’est faite dans le ventre de la femelle (on parle plutôt d’ovoviviparité, comme pour la vipère d’ailleurs).
Sinon, le plus gros de nos lézards dans l’Ouest est le lézard vert (lacerta bilineata), qui est une espèce plus discrète que le lézard des murailles : on le rencontre dans les landes, chemins forestiers, etc…
), lézard vert - lacerta bilineata

lézard vert - lacerta bilineata - mâle immature


Son mode de vie est comparable au précédent, avec une alimentation plus variée puisqu’il peut avaler des proies plus grosses, telles que souris, oisillons, et même autres lézards (le cannibalisme est assez fréquent dans ce petit monde) !
Et forcément, il est la proie de prédateurs plus gros tels que rapaces diurnes, voire autres serpents du type couleuvres ou vipères. Ceux qui auront échappé à tous ces dangers vivront une dizaine d’années.
Contrairement au lézard des murailles, il y a un dimorphisme sexuel chez cette espèce ; les mâles se reconnaissent en effet grâce à leur ventre plus jaune et ils se parent d’une large plaque bleue sur la gorge, surtout visible en période de reproduction.
Bien entendu, ces espèces ne sont pas venimeuses et ne représentent aucun danger pour l’homme ; bien au contraire, ce sont des espèces qui occupent une place intéressante et importante, notamment dans les chaînes alimentaires et les écosystèmes.
L’aménagement d’un petit muret de pierres sèches ( sans ciment ni enduit) est de nature à permettre l’installation de lézards au jardin.

Y THORON


titre documents joints

Queue de lézard...

8 août 2013
info document : AVI
20 Mo

Auteu Y Thoron


Accueil | Contact | Plan du site

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les infos de la biodiversité  Suivre la vie du site Les 12 mois de la biodiversité   ?

Creative Commons License