LPO Morbihan

Le Vanneau huppé

vendredi 3 août 2012

Le vanneau huppé

Le Vanneau huppé (Vannellus vannelus)

Qui n’a jamais observé un jour de plein hiver ces bandes d’oiseaux à la huppe au vent et à l’air frigorifié, se tenant sur une patte en plein milieu d’une prairie ou d’un champ de blé fraîchement germé ; à bien y regarder, ils sont parfois en compagnie de pluviers dorés et de mouettes rieuses : il s’agit de vanellus vanellus, c’est-à-dire du vanneau huppé ; Son nom serait en rapport avec le van, l’instrument du vanneur, peut-être à cause du bruit étouffé de son vol, comparé à celui des grains et des restes de paille sur l’instrument, ou encore en raison de la forme de anses du van qui rappellent le bout des ailes du vanneau. En effet, notre oiseau a le bout des ailes curieusement arrondi, ce qui lui permet d’ailleurs de changer plus facilement de direction, ce qui peut être bien utile en cas de fuite, et qui permet aussi de parader de façon très spectaculaire…

En fait, tous ces individus qui envahissent nos régions l’hiver sont des oiseaux qui fuient les froids de l’Europe du Nord et de l’Est, et qui recherchent des régions plus hospitalières présentant des sols non gelés en permanence ; car les vanneaux se nourrissent de vers et de larves qu’ils font remonter à la surface en tapotant du pied, et forcément, en hiver, la nourriture se fait rare…

Les survivants remonteront vers le Nord pour nidifier (à part quelques exceptions qui restent en France, notamment dans la moitié nord). Le nid est une simple cavité à même le sol, parfois un peu rehaussé pour éviter d’être inondé, construite par le mâle, qui a d’ailleurs la délicatesse d’en proposer plusieurs à sa compagne d’un été. Les poussins sont nidifuges, c’est-à-dire qu’ils quittent le nid quelques heures après l’éclosion, dès que leur duvet est sec ; ils sont élevés par les deux parents pendant environ 35 à 40 jours ; ce mode de reproduction n’est pas toujours très efficace, car la prédation (renards, rapaces, corvidés) est importante sur les œufs et les jeunes. D’ailleurs, l’espèce est plutôt en régression sur l’ensemble de l’Europe, principalement à cause des modifications de son habitat favori, à savoir les zones humides herbeuses, bien plus favorables que la plupart de nos zones cultivées, sur lesquelles il a dû se rabattre, sans doute bon gré, mal gré…

Yves THORON

Caractéristiques

  • Taille : 28-31 cm
  • Envergure : 70-78 cm
  • Poids : 150 à 310 g
  • Longévité : 20 ans environ
  • Ponte : 4 œufs
  • Incubation 26-28 jours

Photos

photo:yves thoron

Accueil | Contact | Plan du site

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les infos de la biodiversité  Suivre la vie du site Quelques oiseaux   ?

Creative Commons License