LPO Morbihan

Le héron garde-boeuf

samedi 2 mars 2013

Le héron garde-boeuf

Le héron garde-boeuf (Bubulcus ibis)

Ce magnifique échassier n’a pas toujours fréquenté le Morbihan. Depuis les années 80, il est remonté progressivement depuis de la Camargue et l’Espagne.
Le héron garde-bœuf est souvent confondu avec l’aigrette garzette. Il est plus petit, trapu, au cou épais et aux grosses joues. Ses pattes sont plus courtes, grisâtres en hiver.
En période nuptiale, son dos, sa tête et sa poitrine prennent des couleurs orangées. Son bec est jaune et ses pattes rougeâtres. Alors qu’en hiver, son plumage est blanc, son bec orangé et ses pattes verdâtres.

Il niche en colonie dans les arbres et les buissons, sur les berges des rivières et parfois dans les roselières. C’est un migrateur partiel. Il pond une fois par an de 4 à 5 œufs en avril-juin.
Il cherche souvent sa nourriture dans les champs. Il aime accompagner le bétail et profite de son déplacement pour capturer des insectes, des sauterelles, des grenouilles et des petits vertébrés…On le voit même parfois perché sur le dos des animaux, tentant de les débarrasser de leurs parasites : c’est du « gagnant-gagnant » !

Il vole en petits groupes, son coup d’aile est rapide et son vol puissant. Remuant et vif, il se livre à de brèves courses, le cou rentré. C’est un oiseau craintif qui ne donne pas beaucoup de voix, si ce n’est pendant la période de nidification avec des croassements et des gargouillements.
L’approche du héron garde-bœuf doit se faire avec patience où à l’affut. L’observation avec les jumelles ou la longue vue évite de le déranger.

Yves LECAM

Caractéristiques

  • Ordre : Ciconiiformes
  • Famille : Ardeidae
  • Taille : 45-52 cm
  • Envergure : 82-95 cm
  • Poids : 300 à 400 g
  • Longévité : 15-20 ans
  • Ponte : 4 à 5 œufs
  • Incubation : 13 à 18 jours

Accueil | Contact | Plan du site

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les oiseaux   ?

Creative Commons License